lundi 12 juillet 2010

Le soir venu, une fourmi ailée, future reine en ces contrées sud-ardèchoise brulées par le soleil d'un épisode caniculaire, cherchait son prince charmant pour fonder une nouvelle colonie.
Mais avant de s'abandonner aux charmes d'un accouplement sans lendemain avec un mâle ailé qui mourira bientôt, dame fourmi déploie lourdement ses ailes provisoires. La soirée ploie sous une chappe de chaleur, sans air. "Irrespirable" pense-t-elle, "je vais prendre un bain dans cette piscine à quelques battements d'ailes de l'arbuste oû  je me suis hissée". Le départ n'entrera pas dans la légende des fourmi .... L'histoire de l'amerrissage fût un fiasco mémorable.

Cherchez le point de chute sur cette étendue d'eau. En haut, à droite. Bravo.


Bon, pas d'affolement, cherchons un point d'appui.

Gloups !!! Je crois que j'ai bu la tasse.

Un tourbillon, des pensées confuses ; mal à la tête .. non les idées claires ; les premières étoiles qui font leur place dans le ciel ; un grand verre d'eau. Beurk !!! goût de javel... Un trip spectaculaire, hallucinatoire ; les mystères de l'univers défilent sur les reflets de l'eau bleue. Fin d'un rêve fourmiesque, noyé dans les flots iodés de la piscine.

Hélas pour la jolie fourmi, la colombe de Monsieur Jean de la Fontaine ne passa pas ......... Son âme est partie, son corps vogue,  offert aux outrages de la nature.



La colombe et la fourmi.


Le long d'un clair ruisseau buvait une Colombe,
Quand sur l'eau se penchant une Fourmi y tombe.
Et dans cet océan l'on eût vu la Fourmi
S'efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
La Colombe aussitôt usa de charité :
Un brin d'herbe dans l'eau par elle étant jeté,
Ce fut un promontoire où la Fourmi arrive.
Elle se sauve ; et là-dessus
Passe un certain Croquant qui marchait les pieds nus.
Ce Croquant, par hasard, avait une arbalète.
Dès qu'il voit l'Oiseau de Vénus
Il le croit en son pot, et déjà lui fait fête.
Tandis qu'à le tuer mon Villageois s'apprête,
La Fourmi le pique au talon.
Le Vilain retourne la tête :
La Colombe l'entend, part, et tire de long.
Le soupé du Croquant avec elle s'envole :
Point de Pigeon pour une obole

Jean de LA FONTAINE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.