mardi 28 septembre 2010

MELANCOLIE DE L'AUTOMNE

  La fusion de l'âme du poète et du paysage automnal ; mélancolie et fatalité de l'automne qui nous emporte vers la "petite mort" de l'hiver.


CHANSON D'AUTOMNE



Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.




Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure ;




Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.