mardi 16 novembre 2010

SUD-ARDECHE : LE SILENCE EST REVENU

Et pendant ce temps, plus haut sur la rivière Ardèche, c'était la paix d'un jour d'automne lumineux - un brillant après-midi qui oublie cette triste matinée, son ciel chargé de gros nuages gris conduits par le vent du sud et la pluie torrentielle aux odeurs méditerranéenne qui charrie inlassablement les graviers du chemin - un jour silencieux quand l'humeur agressive des va-t-en-guerre bardés de pétoires et leurs chiens gueulards qui inondent les bois pour tuer la nature étaient enfin retournés à quelques menus travaux pour occuper cette demi-journée "foutue" pour la battue.

Les feuilles meurent une deuxième fois sur le chemin inondé.

Et pendant ce temps ... Les locataires du bord de la rivière sans se préoccuper du voisinage se dévoilent et profitent de la douceur ambiante pour sécher leur plumage et gober quelques proies.

Des hérons cendrés haut perchés.

Les canards colverts au bord de la rivière Ardèche.

4 commentaires:

  1. Après la mort du gland, les feuilles qui se noient. Triste automne en Ardèche !

    RépondreSupprimer
  2. Parodie des temps actuels. Sans méchanceté mais avec un peu de poésie. A+

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien comme ça que je l'avais pris. Tu as un joli talent de conteur.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à toi Dominique. A+

    RépondreSupprimer

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.