lundi 4 juillet 2011

COMME LES OISEAUX PICORONS DES FLEURS AU JARDIN

Au hasard des promenades ; chacun reconnaîtra les siennes.







Aucun commentaire: