lundi 25 juillet 2011

QUI A DIT QUE LA FRANCE NE TRAVAILLAIT PAS ?



Tous ceux qui ont dit ça sont de sacrées langues de vipère. Ils se contentent d'afficher et de s'esbaudir devant leur nombril. Quelle dure journée à affronter!
Pavanez grises silhouettes, insignifiants ectoplasmes hésitants et hideux. A l'ombre des platanes le regard se fait vif pour jauger l'exécution de l'ouvrage. Sous la loupe des sarcasmes il est mille défauts qui surgiront bientôt.
Pendant ces heures brûlantes d'un soleil au zénith l'autre France est à l'ouvrage, gagne-pain qui prévient, jusqu'à quand, d'une révolution au terme sans mystère. Ce travail n'est pas noir mais devant l'arrogance il salit jusqu'au tréfonds ces âmes fourbues qui pressentent la punition de riches lendemains dont ils seront exclus.


                                                                                                 CHANTIERS









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.