mercredi 28 septembre 2011

DES TOPINAMBOURS PAR LA RACINE


* clic sur la photo pour voir plus grand.
Venu un jour des terres d'Asie il est un proverbe débordant de bon sens et mis en pratique par les amateurs de topinambours : "Le sage qui a mangé des topinambours dort la fenêtre ouverte".
Un conseil avisé pour celles et ceux qui iront voir  ce site bien nourri en recettes de cuisine et profiteront des qualités culinaires du topinambour.
Nos anciens qui ont connus le guerre de 39/45 gardent un désagréable souvenir de ce légume du pauvre au rendement important - en cette période la pomme de terre se faisait rare - cuisiné trop souvent bouilli sans huile ni beurre par cause de restriction et qui occasionnait de détonantes flatulences.
Par contre aujourd'hui quel goût merveilleux, quelle finesse dans l'assiette. Bon appétit.
CLIC ICI pour compléter vos connaissances.



Les photos sont des fleurs de topinambours de ce dimanche au bord de la rivière Ardèche à VOGÜE. Des plants redevenus sauvages et qui se plaisent dans le sable des plages sud-ardéchoises. Elles offrent en plus le ballet incessant des insectes pollinisateurs qui viennent se repaître de pollen tardif.




3 commentaires:

  1. Serge! Excellente photo! quel est votre appareil et l'objectif?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Photos ci-dessus prises avec le bridge.
    Mes appareils :
    -Bridge Finepix S8100 fd - FUJIFILM
    -Canon EOS 1000D avec objectifs 18/55 et tamron 18/200.
    Merci pour ton commentaire. A+

    RépondreSupprimer
  3. Merci, Serge! Mon Canon 7D et objectif 17-200 Canon, Je pense à acheter plus:)

    RépondreSupprimer

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.