samedi 17 septembre 2011

REPONSE AU BOURREAU DES MOUCHES

(clic sur la photo pour voir plus grand).
Il est journaliste et il a écrit un livre : "Comment se débarrasser des mouches". CLIC ICI pour voir: un guide pour vivre sans être incommodé par les mouches. Il veut de toute urgence vous débarrasser des mouches. Réponses à l'envoyeur :


Où que vous habitiez dans le monde, vous n'échapperez pas aux mouches, elles sont présentes partout !
- Encore heureux. Où est-il écrit que le monde nous appartient ? Quand les mouches n'apporteront plus leur gaieté et leur animation dans les habitations, vous pensez vraiment que la race humaine sera encore présente sur terre. Laissez vivre ces éternelles agitées.


Quelle que soit son espèce, la mouche est sale et peut transmettre des maladies.
- Vous ne pensez pas que les mioches qui sortent de se vautrer dans la cour de récréation sont sales "comme un peigne". Vous les voyez propres et sans microbes ? Bravo.


Les déjections qu'elles laissent partout où elles se posent sont souvent très difficiles à nettoyer sur certaines surfaces.
- Vous manquez tout simplement de fermeté dans le poignet ou de compétence dans les métiers de l'entretien et du ménage. Inscrivez-vous à une formation du métier d'agent d'entretien et de nettoyage. Vous banaliserez alors "les chiures de mouches".


Ces bestioles volantes ont l'art et la manière de nous agacer énormément.
- Sérieux, si chacun détruisait tout ce et celles (ou ceux) qui contrarient et provoquent  une sournoise irritation, les bastilles regorgeraient encore plus de détraqués sans cervelle.


Tout ce qu'il narre pour détruire les mouches domestiques est hélas bien vrai et empreint de savoir-faire. Vous me direz que creuser son cerveau pour y découvrir des schémas d'éradication d'une espèce dite "domestique", donc à l'origine domestiquée par l'homme dit primitif quand elle devait lui rendre des services, ne semble pas insurmontable en ces temps scientifiques. Les sens nous quittent peu à peu mais que la vie est belle sans gêne tout autour !
Pensons simplement. Elle aime l'homme la mouche des maisons.  Elle nous aime. D'un amour qu'elle ne peut montrer qu'en passant quelques instants sur nos membres agacés.
Et elles ont tant de qualités : pollinisatrices, aliment pour les poissons, nettoyeuses de déchets et de plaies, utilisation par l'homme dans le cadre de la lutte biologique et en médecine légale, nourriture pour certains peuples.
Et pour finir je rigole toujours autant quand je relis que Saint Bernard les excommunia quand elles envahirent l'abbaye de Foigny. Quel tempérament avaient les saints à cette époque.


Allez, sans rancune.


Une mouche a trouvé refuge dans une fleur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.