mardi 4 octobre 2011

DEBUT D'AUTOMNE DANS UN JARDIN ARDECHOIS




Il est parfois au fond du jardin une ambiance morose de fin d'été quand le soleil pâlit et tombe à l'horizon ; quand les première chacha ces grives qui viennent se gaver dans les vignes et les haies sont toujours prêtes à braver les fusils à l'affût pour quelques baies  ; quand l'humidité gagne et sape le moral du matériel qui traîne désoeuvré.
La jardinière est partie en vacances, comme les hirondelles. 


Tel un pacha fier de son harem notre ami le nain de jardin se laisse bercer par le douce mélodie des feuilles en observant la nature qui change doucement de tenue.


Les fruits de l'érable, les samares, se détachent des branches et font de magnifiques jouets pour les enfants. souvenirs, souvenirs ...


Un tuyau colérique, en été repos du jardinier, cherche un souffre-douleurs pour calmer ses montées d'eau. Passez passant(e)s (oui) et vous assisterez à l'attaque mémorable du vieux "tuyau percé" une relique du siècle passé et qui refuse une retraite méritée.
A gauche le repos du jardinier. A droite l'attaque de "tuyau percé".


Et pour finir notre nain de jardin s'endort hypnotisé par quelques fleurettes d'une bordure qui s'élève toute seule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.