mercredi 14 décembre 2011

DANS LE BROUILLARD DE LA CRISE OU QUAND LE RHONE SE DEGUISE EN FLEUVE GREC


Pour voir la première partie CLIC ICI.
Les politiques s'entêtent, jouent le temps à garder leur emploi si juteux quand s'écroule l'idée d'un monde à partager équitablement. Ils pataugent dans le brouillard de la crise qu'ils ont favorisée, osant encore promettre quand il ne reste rien. Ils vont bientôt fuir le champ de ruines, emportant des richesses qui nous appartiennent et nous abandonnant pour seul héritage la sueur et les larmes. 
Et après ça il nous faudrait encore adhérer aux beaux discours qui jalonnent la France au gré des foucades et des visites d'un candidat non assumé. Se targuer d'être un grand magicien sauveur du monde et le croire autorise sans précédent ce monsieur à profiter de son sacro-saint statut élyséen pour tenir meetings aux quatre coins de France, faire payer l'état et charger une dette nationale qui ne l'est sans doute pas assez à son goût.
Je, Je, Je ... et l'écho répond ... "Ego, Ego, Ego" ... Biffons "ce pronom de la première personne du singulier", celui qui l'utilise bien trop souvent est un singulier personnage. A oublier...
*Ne vous fiez pas aux photos, le brouillard comme la crise actuelle était bien plus angoissant et sombre.



1 commentaire:

  1. Le problème, c'est qu'il sera remplacé par le même beau parleur qui sera trop heureux de s'en mettre plein les poches à son tour. Faut pas rêver non plus !!
    Et il en va ainsi tout autour du monde, et parfois cent fois pire loin de chez nous ...
    De toute façon, qui peut dire de quoi demain sera fait ?? .. Ce qu'il y a de certain c'est que nous ne prenons pas le chemin de l'opulence !!
    A bientôt

    RépondreSupprimer

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.