mercredi 7 décembre 2011

REVEZ, C'EST ENCORE GRATUIT EN REPUBLIQUE


De l'art, surement pas. Pas facile à deviner quand on veut voir tous les cotés des choses en bousculant le réel.
Montrer le visible dissimulé comment il pourrait être aux yeux de tous. Réel imperceptible caché derrière les flashs des images gardées en mémoire et qui s'exprime le temps d'une courte vision. Une fantaisie embarrassante quand le présent égaré se ravise et revient au réel. Quand le réel impitoyable détruit le rêve.
Les visions sont allées, les intentions sont effacées, restent des souvenirs sans queue ni tête.
Dur d'être un humain bourré de sentiments...
                                              
                                               Comment J'Aime La Nature dans certains Rêves. 
                                                           Comme le Rocher de Sampzon que l'on voit des Gras de Lablachère en sud-Ardèche.


                                                                    Comment J'Aime Pas la nature.
                                        Comme à Boffres, en Ardèche, quand la parade des voitures sportives pétarade devant le cimetière la veille de la Toussaint.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.