vendredi 6 janvier 2012

ET SI L'HOMME N'ETAIT QU'UN COUPABLE DE HASARD


"Ce n'est pas l'homme qui a été chassé du paradis terrestre, mais Dieu. Et l'homme s'est emparé de la création, pour la détruire."
  - in Rouge Brésil de Jean-Christophe RUFIN (Prix Goncourt 2001).


Il est vrai que ça me démange depuis longtemps d'embrouiller le réel vu par nos regards humains; d'expédier ce vécu infuser dans un cerveau non terrien pour acquérir le délire qui manque à nos mesquines stratégies laissées en héritage par des siècles de rigidité intellectuelle. Quel recours sinon celui de s'emparer de cette raison passée et lui tordre le cou. Libre cours à l'improvisation, au comportement qui efface le dogmatisme fanatique pour suivre le transport des rêves. Simple volonté arrachée aux tributs imposés un temps par les parangons de nos arts qui peuplent aujourd'hui les allées oubliées des cimetières. 
D'accord avec RUFIN pour la première affirmation ; si ce n'était fait ce serait à faire. Respect. Quand à la deuxième ... toute création ne dépend-elle pas des ratures et des innovations nées des rêves les plus fous. Le crée n'est réel et vivant que le temps d'un regard. Toute création est destinée à une évolution destructrice. Toute création porte son infini et sa fin, l'évolution est sans limite. 
L'homme ne détruit rien hormis lui même; il accompagne  cette évolution, ces changements qui paraissent  des cataclysmes destructeurs aux gardiens du temple perchés sur leur antique citadelle.


Une création toute simple qui laisserait penser ... Réalisée avec : http://ipiccy.com/ .
Tout est là : "L'essentiel de la création se situe dans la sérénité, la réflexion et l'imagination." Et, n'est pas créationniste qui veut...


Le viel arbre mort dans un mur de pierres et baigné par une lumière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.