mardi 21 février 2012

QUAND UN APPRENTI PHOTOGRAPHE FOND SUR SA PROIE

En fouillant dans le désordre sans limite mais néanmoins intellectuellement favorables à des découvertes - non destinées à figurer dans les oeuvres d'art  mais  porteuses de souvenirs et généreuses en sentiments - d'un disque dur externe qui reçoit par volées les images d'instants figés à jamais, j'ai retrouvé .....
Cet apprenti photographe qui se reconnaîtra même si en deux ans il a bien grandi... mon petit fils sur une place de Joyeuse en sud-Ardèche.




Deux images de Joyeuse, village où l'empereur Charlemagne un jour de retour d'Espagne en l'an 802 perdit son épée, la joyeuse. L'épée retrouvée par la soldatesque dévouée à son prince, la légende nous rapporte les propos "du Franc Carolingien barbu" : « Ici sera bâti un domaine, dont tu seras le seigneur et maître, et ta descendance portera le nom de ma glorieuse épée Joyeuse. »


L'église de Joyeuse 07.

En quittant la ville haute médiévale de Joyeuse 07.
                                                         

Aucun commentaire: