jeudi 2 février 2012

UN FROID QUI FAIT PARLER et QUI FAIT VENDRE



Qui perd au jeu de la météo, qui gagne à la loterie des thermomètres ? La vague de froid des mal-nourris n'est pas d'aujourd'hui et surtout pas prête à s'amender. Les grands gagnants sont (parait-il) les magasins avec leurs soldes. Et bien tant mieux pour eux. Et les autres ...?
Les fleurs. Adieu les belles le froid vous emporte. Demain vous renaîtrez et la lumière de vos couleurs bercera la nouvelle terre. 
Les hommes. Les frigorifiés sur deux pattes auront depuis longtemps vêtu leurs sombres dégaines de rejetons privés de sentiments.
C'est pas grave Madame, pas important Monsieur, ça fait travailler la conversation et vendre du papier.
* Pour les coucheurs à la belle étoile et certains animaux, d'accord. La température n'est pas encourageante. Mais pour tous les autres, svp, vous arrêtez de geindre. Qu'en sera-t-il demain ?


Où êtes-vous petites fleurs d'amandiers de dimanche dernier ?

4 commentaires:

mel-and-tof a dit…

Bonjour Serge
Magnifique texte, ode à l'hiver tardif
Superbe cliché de cette petite rescapée de l'ombre
Chez nous moins 11° , mes arbres fruitiers étaient en bourgeons, que vont-ils devenir ?
Je te souhaite une excellente journée
Gros bisous
Méline

Marie-Noëlle a dit…

Il était vraiment en avance !!
J'en ai un dans mon jardin qui fleurit début mars. Amusant les fruits ratatinés restés dessus. Je ne suis pas encore arrivée à trouver qui me les mange, mais on ne me laisse rien !!
D'ailleurs, sont-ils comestibles ??
Bonne journée

Serge a dit…

Bonjour Marie-Noëlle,
Les amandiers fleurissent normalement fin janvier/février. Cette années certains étaient en avance.
Quand aux prunelles sauvages, elles sont comestibles mais les merles en sont friands. A+

MarinaBel a dit…

Bonjour, Serge :) Très belles photos :)Nous n'avons pas encore d'amande fleurs!