vendredi 18 mai 2012

LE REVEIL DU DORMEUR


Ce n'est pas compliqué. Quand la situation devient critique certains "destins torpillés" plongent dans le sommeil du parfait courageux qui hier encore se citait en modèle. Une "traversée du désert" qu'ils appellent cette pénurie de popularité ...
Les temps meilleurs venus, de tous les trous de sable ils sortent, l'oeil vif du prédateur toujours bien affûté, les crocs à l'aventure visant les portefeuilles qui s'attribuent dans l'ombre pour des noms qui font la une de tous les quotidiens. Alors les baffes pleuvent et les grenouilles en politique, comme celles de Jean de la Fontaine, enflent un peu plus à chaque interview et pour finir s'envolent comme les ballons de baudruche. Ce sera pour une autre fois "mon maître"...  
Pour dire vrai j'ai l'impression de me réveiller ; d'une façon différente ; regardant la nature qui se fout parfaitement de cette comédie ne la concernant pas ; sans illusions.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.