lundi 18 juin 2012

RÊVERIES SUR LE PLATEAU DE LANAS

Clôture inachevée, doigts accusateurs sortant de terre, lieu marqué du mépris des hommes.
Terre desséchée inféconde au plaisir des dieux, garrigue de loisirs pour humains désoeuvrés que le vol plané circulaire d'une buse parfois dérange au mitan du temps.
Burlesque paysage qui change au gré des heures, tableau insolent brossé par des mains vierges sur des toiles à cent sous. 
Sous un cade moqueur un renard au pelage mité s'est couché et regarde l'enfant au visage émerveillé.



Aucun commentaire: