vendredi 6 juillet 2012

AUX SOURCES DU TEMPS

Quitté le village d'Antraigues-sur-Volane par la Départementale 578 en direction de Mézilhac vous changez de "pays" pour rejoindre la montagne Ardèchoise. 
Vous suivez une rivière à l'eau claire et sans poisons (et non sans poissons ; il y a même des écrevisses chouchoutés dans les réserves de pêche) qui descend du pied du suc de l'Areilladou (1448 mêtres) sur la commune de Mézilhac où elle prend sa source.. 
Ici nous sommes dans le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche et c'est beau... Voir ICI.








2 commentaires:

Dominique a dit…

On sent la fraîcheur et le chant de l'eau.

Serge a dit…

Et l'été c'est très agréable. A+