vendredi 13 juillet 2012

LE TEMPS DES FOINS

Plus question de s'allonger dans les herbes, de respirer à pleins poumons les senteurs enivrantes, d'observer dans les arbres alentour les oiseaux encore amoureux.Les foins sont coupés, séchés du soleil et de la brise puis sortent mécaniquement en ballots comme des tranches du boudin confectionné lors de la traditionnelle "tuade" du cochon dans nos campagnes Ardèchoises. Il reste l'herbe rase où s'ébattent merles et corneilles curieux d'un nouveau réfectoire.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.