mercredi 31 octobre 2012

FANTAISIES BAROQUES

S'il le dit. Pourquoi pas ?

"Qui vole un oeuf,  ferait mieux de voler un boeuf." Francis Blanche.
                                                         - ça c'est ben vrai cré diou !!!




lundi 29 octobre 2012

DES CHAMPIGNONS POUR LES REVEURS

Des champignons sur une souche de châtaignier.
Dans un bois d'automne quand d'autres trouvent et cueillent des cèpes merveilleux, le misérable ignorant des lieux où prospèrent ces hordes de bolets diaboliques se penche sur la beauté cachée des laissés pour compte des paniers mycologiques. Tels ce bouquet  d'Hypholomes sans doute fasciculés mais surement en touffe. Et puis pas très comestibles.
Bof ! faisait beau ...





samedi 27 octobre 2012

REGARDS D'AUTOMNE

Allez faut pas faire la gueule ! L'été ça reviendra ; les beaux jours aussi.
En attendant, pour le week-end, je vous offre ces regards d'automne.





lundi 22 octobre 2012

LE CIEL DES HOMMES en HAUTE-LOIRE (2)

Voir le premier message CLIC ICI.

Vol en parapente aux Estables au pied du mont Mézenc en Haute-Loire.
                 ... IMAGES ...
clic sur les images pour voir plus grand






dimanche 21 octobre 2012

vendredi 19 octobre 2012

UN FRUIT SANS COMPLEXE

Evitons de redire ce qui fut dit en son temps (voir messages 2010) et n'a pas changé d'un iota. Les images cuvée 2012 sont moins percutantes et la nature moins dévergondée; les temps se sont assagis et sont entrés dans une sagesse presque monotone distillée par les nouveaux "initiés" de notre beau pays.

Voir les messages de 2010 : CLIC ICI et  ICI.

UNE COUPE POUR LE FOOTBALL ...???

UNE COUPE RETRAITEE DE 1998 ...!!!

JE VOUS OFFRE UNE DRAGEE ... ?

BON ALLEZ, SALUT ...!!!

jeudi 18 octobre 2012

LE CIEL DES HOMMES en HAUTE-LOIRE

Le relief montagneux des confins de l'Ardèche et de la Haute-Loire garantit la pratique du vol libre en Parapente.
A 1343 mètres d'altitude en limite du Velay et de l'Ardèche, au pied du mont Mézenc, le bourg des Estables accueille cette pratique sportive, quand l'homme s'imagine oiseau dans le ciel estival..

Pour en savoir plus sur le parapente aux Estables CLIC ICI

Quand un décollage se prépare des parapentes animent déjà le ciel du Velay.




Bientôt la suite en photos ...


mardi 16 octobre 2012

SOUS LE REGARD DU TANARGUE

TANARGUE : CLIC ICI pour en savoir plus.

                                                          Un clin d'oeil au massif du Tanargue qui domine le village de JAUJAC.




vendredi 12 octobre 2012

COULEES BASALTIQUES DE JAUJAC (Ardèche)


A lire avant tout : CLIC ICI.
JAUJAC : CLIC ICI.





Le bourg de Jaujac bâti sur les pentes d'un ancien volcan présente les chaussées basaltiques les plus imposantes d'Europe. Une curiosité sur 6 kilomètres. 
Les eaux claires du Lignon coulent au pied des coulées basaltiques ; il y a des milliers d'années la lave s'est solidifiée pour former les "orgues" naturelles de basalte bleu.

Jaujac site majeur du volcanisme Ardéchois.




.







mercredi 10 octobre 2012

QUELLES PUNAISES !!!

Rendu visite à un jardin. Envahi de Pyrrhocoris apterus, plus banalement nommés gendarmes. Punaise quelle famille !





lundi 8 octobre 2012

LES GLANDS AU XXIè SIECLE

Mon conseiller en rêves obscurs est un "glandeur" aux errances parfois sujettes à diverses interprétations. Fils d'une vaste famille qui fréquenta l'homme primitif et surement plus loin encore -à vos souhaits- fortement ancré dans son terroir de naissance il ne connut guère que la contrée alentour, l'esprit en parfaite harmonie avec ce conservatisme héréditaire si à la mode de nos temps.
Et aujourd'hui, toujours aussi peu évoluée, vouée à la grâce des vents, la famille des GLANDS ne nourrit plus guère les cochons mais sait rester au service des jocrisses qui les parent de vertus démocratiques... ou ornementer les mocassins de la bourgeoisie...
Celui qui me parasite vous présente sa famille...




Mon Glandeur dans toute son harmonie intellectuelle.

Mon Glandeur et sa moitié.

En famille.

mercredi 3 octobre 2012

LES DERNIERS FEUX DE L'ETE

Elles résistent, discrètement tapies derrière les buissons ; d'autres, courageuses, affrontent de face le grand vent du nord  en ultime défit avant la mort.