mardi 21 mai 2013

LE TEMPS DES RENCONTRES

Petites bestioles sans messages. Tout au long des chemins. Sans un mot. Saltimbanques sans spectacle. C'est la faute à tout et c'est la faute à rien. Décor en noir et blanc. Ciel sans horizon. Pied de nez des saisons. Romance du chagrin. L'horloge a perdu ses chaines et fière sonne la liberté d'un temps trop longtemps enchainé.
Petites bestioles. Il reste leurs couleurs. Sans un mot, tout au long des chemins.





2 commentaires:

Dominique a dit…

Belle série. J'adore les euphorbes.

Serge a dit…

Merci Dominique. Ces plantes de jardin ou sauvages captent mon intérêt et me fascinent. Pourquoi ? A+