dimanche 1 juin 2014

L'HORLOGE D'UN AUTRE TEMPS

Sous les branches du tilleul de la cour sablonneuse, sur un banc d'autre mémoire ciré par d'autres hardes après les durs labeurs, assis et monotone un couple d'un autre âge fixe ses yeux vides sur la tête échevelée de blanchâtres aigrettes. Une plante solitaire dans le massif abandonné aux farces du mistral sert d'horloge aux deux vieux qui ne comptent le temps qu'en souvenirs fanés. Heures étourdissantes et incertaines, crépuscule d'ivresses à jamais éteintes.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.