lundi 28 mars 2016

LABEAUME ET LES ABEILLES DU PRINTEMPS


Samedi, veille de Pâques, le village sud-Ardèchois de Labeaume éclaboussait de beauté sous le soleil printanier. 
Magiques moments quand l'homme redevient faune des mythologies anciennes. 
Les moutons dans l'azur font une distraction timide pour les bruits oubliés venus des terres barbares quand l'homme tape sur l'homme pour le simple plaisir de dieux à courtiser ; prétexte au déchainement de toutes les sauvageries des ténèbres revenues.
En ces heures, des abeilles bien Ardèchoises se gavaient du pollen offert sur les floraisons champêtres dans un grand orage d'odeurs entêtantes. 
C'était adorable poétique et merveilleux ; la perfection enchanteresse d'un temps gratuit.

Clic sur les photos pour voir plus grand.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.