lundi 4 avril 2016

LA VIE VOLÉE D'UN JOUR DE PRINTEMPS


Quelques couleurs du printemps qui bégaie son nom avant que les jours et la vie n'effacent ces moments déjà ternis. Des instants volés à l'effrayante et perpétuelle destruction des corps par la vie elle-même. 
Ces fleurs d'une semaine, aujourd'hui, sont mortes d'avoir vu la vie. Les lichens sont gris et tristes et patientent la mort ...



Clic sur les photos pour voir plus grand.





Aucun commentaire: