vendredi 5 août 2011

FESTIVAL DE MARCHES NOCTURNES en SUD-ARDECHE

Le marché nocturne  s'est invité dans le choix "hautement culturel" des activités touristiques estivales. Depuis quelques années ce best-seller prospère et continue à se  répandre dans chaque village un tant soit peu accessible par une voie bitumée. Au grand ravissement de l'intense internationale vacancière pour une fois bien homogène et décidée à communier en harmonie autour des stands forains, des scènes musicales et autres animations. D'autant plus que les édiles de la plupart des municipalités offrent, grands seigneurs, une fraction non négligeable du financement de ces festivités hebdomadaires. Vous avez compris. Soirée gratos. Sauf bien sur la table le couvert et aussi les boissons fraîches, pour le tout s'adresser aux terrasses des cafés et restos qui eux ne sont pas du coeur. A la bonne votre m'sieurs-dames, pour la "franche" tenue du commerce local. Et tant pis si vous écornez votre maigre budget. C'est vacances n'est-ce pas ?
Cette constatation est brève certes mais non dénuée d'authenticité. Même si "ma mauvaise fois" doit aussi prendre en compte certains marchands forains qui trouvent ici une occasion de rajouter une lichette de beurre dans la marmite ou, c'est vrai, le divertissement "non culturel" mais joyeux apporté aux estivants. Au fait ils en veulent du culturel les estivants ? Vu le succès sans égal de cette liesse populaire à coups d'épaules et écrase pieds dans les ruelles des bourgs, permettez que j'en doute.
Après tout c'est entré dans les moeurs et n'abordons pas le sujet qui fâche, les finances de notre "riche" pays. Il est incontestable que nous surfons, surtout en période de vacances, sur une vague nostalgique qui veut croire les discours frelatés citant notre inusable prospérité nationale pour ne pas saboter ces quelques journées d'oubli bien méritées. Douce France, délicat mais hélas bien illusoire pays des rêves, patrie des tricheurs au grand jour, tu distribues à tes habitants et tes visiteurs même ce que tu ne possède plus. L'apparence est sauve mais l'image est bien floue à qui veut la regarder. 
Sans rancune. 


Les photos ci-dessous sont du 27 juillet 2011 au marché nocturne estival d'AUBENAS.



Un marchand forain bien décoré et ...très sympathique (et c'est vrai).




Attention flou de prise et volontaire (et ça aussi c'est vrai);

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.