jeudi 16 février 2012

ELECTIONS : L'ANNONCE FAITE AUX CITOYENS

Sur les rives de la rivière Ardèche, si j'étais un poète je dirais que "je me vois dans le miroir des eaux calmes ..." et ... tout le chapelet des gravures de mode permises par le jean-foutre électoral. Le tout fourgué béatement aux citoyens déjà requinqués par un soir de promesses de l'ombre sans souvenirs . Ouais, même que je m'y suis fait peur et, happé par un vertige, je partis pour une randonnée aquatique. C'était l'été me direz vous.  Et l'avarie ne fut peut-être qu'illusoire. Le soleil tapait si fort.
Il nous reste encore la liberté de rêver, profitons de ce pouvoir intemporel.


Quelques photos de la rivière Ardèchoise à regarder en se faisant masser le cou ... ou en coursant le faisan ... au choix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.