vendredi 29 juin 2012

LA VIEILLE ROUTE AUX SECRETS





La route qui vous semble abandonnée, sans clin d'oeil aguicheur pour attirer votre attention, sans panneau louchant sur un site à touristes. Son revêtement ayant dépassé le seuil de la dégradation depuis des décennies vous demande d'ignorer cette voie; passez votre chemin voyageur étourdi de si peu de connaissances.




Cette chaussée au bitume en lambeaux retrouve sa liberté dans la garrigue aux senteurs de thyms et de lavandes entre buis et cades, son allure d'antan ses attelages au pas lent ses haltes qui désaltèrent. Poète-voyageur elle te mènera où tu voudras. La pancarte naguère plantée dans cette terre d'Ardèche disait aux croquants qui veulent tout conquérir "réservé aux rêveurs et aux poètes, interdit à tous les autres". Par cela tout était dit. Puis un jour d'été a disparu la signalisation d'un autre âge. La vieille route avait perdu son âme.
Si vous l'empruntez n'oubliez pas les petits chemins de pierres bordés de fleurs qui sentent encore l'espérance,




la vie que nourrissait ces pierres protectrices.




Et aujourd'hui pour notre bien-être une ferme de panneaux solaires tente de glisser sa modernité dans le paysage. Tant pis le temps des poètes est compté.



2 commentaires:

Marie-Noëlle a dit…

Sapristi entre panneaux solaires et éoliennes, je me demande lequel des deux défigure le plus le paysage et surtout quand il s'agit de petits chemins où il fait bon rêvasser.
Il faut vivre avec son temps parait-il !!
Bonne soirée

Serge a dit…

Vivre avec son temps et surtout passer son temps .... A+