mardi 22 avril 2014

L'ARBRE AMOUREUX D'UN ROCHER


La lave a refroidi depuis la chaude époque des volcans Ardèchois de Montpezat-sous-Bauzon. Le  bloc froid de tant de siècles de solitude, posé au belvédère, n'a pas repoussé la compagnie envahissante d'un arbuste surement pas issu de haute lignée. 

Clic sur les images pour voir plus grand.


2 commentaires:

Dominique a dit…

Excellent ! Est-ce une glycine ?

Serge a dit…

Je le pense aussi. Réponse dans quelques jours après une visite. A+