samedi 11 juin 2016

POLÉMIQUE POUR SAUVER LES ABEILLES TRAHIES PAR DES ELUS RURAUX.

Oui. J'ai vu des abeilles. Enfin ce qu'il en reste.
Oui. Malgré les outrages mortels des insecticides néonicotinoïdes, les pesticides tueurs d'ABEILLES j'aime quand mes balades mènent mes pas dans les garrigues un peu sauvages pour savourer l'activité des abeilles inlassables travailleuses de ce sud-Ardèche somptueux et rare à la fois. Oui. Il en reste quelques poignées, sympathique bourdonnement sur les lavandes sauvages et les thyms chauffés à blanc d'un soleil estival que la frêle libellule salue de mille acrobaties.
Non. Elles ne m'ont pas donné leur venin d'une piqûre scélérate quand d'un doigt sans crainte j'ai frôlé leur thorax. 
Oui. Députés et surtout Sénateurs de notre pays de France ont oublié le principal, la réalité de la vie tout simplement, dans leurs hémicycles protégés hors du temps. Sortez de votre coquille mesdames, messieurs que notre sotte volonté à porté à ces honneurs de république depuis longtemps dénaturée. Ouvrez les yeux et cessez de penser à "VOUS" et à vos carrières inutiles. 
Pour la NATURE vous ne servez à RIEN. Oui à RIEN. Laissez la vivre et nous avec et redevenez des "Humains".
Ce message en priorité à l'attention de Mrs Jacques GENEST et Mathieu Darnaud sénateurs Ardèchois qui ont voté contre l'interdiction, comme des tueurs d' Abeilles. A mon grand désarroi. Vous ne me croyez pas, regarder ICI . Comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, espérons qu'ils vont redevenir des êtres humains.

En attendant je passe de bons moments à les graver sur numérique. On sait jamais ...





Abeille sur thym sauvage.




2 commentaires:

Dominique a dit…

En finira-t-on avec ces affreux pesticides ? !
En tout cas, jolies photos. Un beau blanc bien capté.

Serge a dit…

Par malheur nous n'en voyons pas la fin. Merci Dominique. A+