mercredi 10 novembre 2010

LA LIBERTE CONFISQUEE

J'ai levé les yeux et j'ai vu ; une girouette dans les airs, un coq ballotté aux quatre points cardinaux par le mistral ; modeste décoration sur un toit de vieilles tuiles moussues. Pour moi c'était un symbole de la liberté confisquée.



Une girouette-coq sur un vieux toit moussu.


Après j'ai baissé les yeux et j'ai vu une petite flaque d'eau prisonnière du rocher, dans le creux formé par l'homme pour sceller un anneau qui retiendra l'embarcation. J'ai vu encore un symbole de la liberté confisquée.

L'eau prisonnière.


J'ai gardé les yeux baissés et j'ai vu un endroit calme en bordure de rivière ; l'eau y clapotait contre la berge et gardait en otage sur les galets vaseux les feuilles colorées de l'automne. Alors pour moi c'était  un autre symbole de la liberté confisquée.


Feuilles d'automne sur l'eau.


2 commentaires:

  1. très belles "définitions"... J'aime bien votre façon d'écrire. Clo.

    RépondreSupprimer