dimanche 29 janvier 2012

LES SOLEILS SONT DANS LA TÊTE

Ciel chargé, gris de nuages patibulaires. Horizon bouché au gré du mistral qui la joue maître des airs et de la terre. C'est le moment de libérer le souvenir des soleils qui paradaient cet été dans le jardin. Même en décembre ils n'avaient pas tout à fait abdiqué. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.