vendredi 4 novembre 2011

COMMENT REDEVENIR UN CANARD BARBOTEUR


Si vous n'êtes pas encore à ce stade de mutation ultime rassurez-vous c'est en cours. L'eau qui tombe des nues sans faiblir depuis des jours féconde la terre et nous rend un peu plus chaque jours nos réflexes amphibiens. Héritage archaïque venu du fond des âges quand les premiers vertébrés amphibiens, il y a 400 millions d'années environ (on ne va pas chipoter quelques mois), sont sortis de l'eau pour tâter du bronzage intégral. Et je crois bien que nous allons à brève échéance faire le chemin inverse,  contraints et forcés de retrouver notre milieu originel sans autre forme de procès.
En attendant ce moment, comme les canards, sous le pluie barbotons dans les flaques. Et cas ou : je n'ai jamais pensé ni écrit que les canards étaient actuellement des amphibiens ...
Sans rancune.




2 commentaires:

  1. Ils sont superbes tes canards ...
    J'espère que personne ne tirera sur eux. Ici, du matin au soir on entend les coups de fusil dans les bois voisins. Il n'y a rien qui m'attriste plus en cette saison.
    Allez, coin coin !!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Pas de risque, ces jolis animaux sont protégés. J'approuve et je partage ton indignation devant les fusils chasseurs. A+

    RépondreSupprimer

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.