vendredi 11 novembre 2011

LES DESTINS PERDUS DES AMOURS PLATONIQUES


Ame innocente, si tu veux, mets tes pas dans mes pas et flânons ensemble le long des chemins mal tenus. 
Les flaques d'eau nous ferons des miroirs. Images du réel qui s'effacent sur l'eau des sermons déchaînés pour tromper les brebis égarées. Reflets des amours platoniques que le vent va sécher  avant le soir venu. Chance perdue de faire briller l'étoile de la connaissance éternelle. 




Les fleurs en liberté te feront une robe de mariée. Moment d'égarement consenti par les dieux qui ripaillent encore.


Il ne faut point attendre, demain sera trop tard. L'ange noir aura changé le monde et derrière son chariot traînera  vers le ciel les âmes fragiles pour servir son destin.

2 commentaires:

  1. J'adore ce genre d'images, particulièrement ici la première.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Dominique. Bon week-end. A+

    RépondreSupprimer

Cher passager de ces pages Ardèchoises. Bienvenue si vous laissez un commentaire, un avis, une question, une remarque en relation avec l'article. Sinon ... bonsoir. L'amitié entre les humains est ma vision du monde.